Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
 Angleterre   Corée   Danube   Finlande   Finno-Ougrie   France   Komi   Nice   Saxe   Sibérie   breuvages et autres saveurs   hum...   statuaire urbaine 

p a r m a k o m a

Recherche



Actualité
11/2017 : "L’imaginaire national finlandais à l’épreuve du centenaire - Un regard du XXIe siècle sur la poésie patriotique d’Uuno Kailas", dans le cadre du colloque Révolutions russes ; images et imaginaire en Russie et en France, Nice.
08/2017 : "Are Finns ashamed of their independence? - A 21st century look upon Uuno Kailas’ patriotic poetry", dans le cadre du 14e Congrès des littératures finno-ougriennes, Tartu.
08/2017 : "Garibaldi und Nizza – ein Epos zwischen Frankreich und Italien", dans le cadre du 4e colloque de la Garibaldi Gesellschaft, Kirchberg, Sachsen.
06/2017 : représentations des Cornes d'Alexeï Popov à Châteauneuf-Villevieille.
04/2017 : représentations des Cornes d'Alexeï Popov (Nice, Théâtre de l'Impasse).
03/2017 : parution de Norma, de Sofi Oksanen, chez Stock.
01/2017 : parution de Ils ne savent pas ce qu'ils font, de Jussi Valtonen, chez Fayard.
12/2016 : "Une comédie komie – Adaptations et mises en scène niçoises d'un théâtre minoritaire de Russie", dans le cadre d'une journée d'étude à l'université Rennes 2.
08/2016 : parution du Récif, de Seita Vuorela-Parkkola, chez Actes Sud Junior.
08/2016 : expo sur le pays komi dans les livres étrangers, Bibliothèque nationale de la République de Komi, Syktyvkar.
06/2016 : réédition des Chants des forêts de Nikolai Abramov à la Bibliothèque nationale de la République de Carélie.
05/2016 : réédition du recueil Les Komis – Questions d'histoire et de culture aux Presses de l'Inalco.
01/2016 : présentation de Uuno Kailas de Heinola à Nice au Centre de Documentation Provençale (Bollène).
11/2015 : parution de Noir comme l'ébène, de Salla Simukka, chez Hachette et au Livre de Poche.
10/2015 : Uuno Kailas de Heinola à Nice – Cent ans de musique et de poésie entre Nice et la Finlande, concert-lecture à Helsinki.
10/2015 : Sofi Oksanen à Nice, rencontre avec Sofi Oksanen et Miquèu de Carabatta à Helsinki autour de Quora despareissèron lu colombs.
09/2015 : première de la pièce d'Alexeï Popov Les cornes par la compagnie La Chance du Débutant (au Théâtre National Komi, Syktyvkar).
09/2015 : parution de Baby Jane, de Sofi Oksanen, au Livre de Poche.
09-12/2015 : résidence de traduction à l'HCAS (Helsinki).
05/2015 : parution de Blanc comme la neige, de Salla Simukka, chez Hachette et au Livre de Poche.

Tribune



Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Les Alpes maritimes, de Nice à Savone (3)
— la principauté de Monaco —
À l'est du littoral niçois se trouve la principauté de Monaco. Son histoire est liée à celle des États de Gênes, dont était originaire la famille Grimaldi, fondatrice de la seigneurie de Monaco en 1297. Menton et Roquebrune y sont rattachés au XIVe siècle, et le tout formera une principauté à partir de 1633. Annexé à la France en 1793, le territoire est restauré en 1815 : la République de Gênes étant dissoute, il se trouve enclavé dans les États-Sardes, dont il constitue alors un protectorat. Suite à l'annexion du Comté de Nice à la France, Menton et Roquebrune rejoignent l'Empire à leur tour, réduisant la Principauté à un territoire de moins de 2 km². Monaco est une monarchie constitutionnelle depuis 1911.


La principauté de Monaco entre 1815 et 1860, enclavée dans les États-Sardes.

   

À gauche, Monaco et Monte Carlo, vestiges de l'ancienne principauté ; à droite, Menton et le cap Martin, annexés à la France en 1861. 


La Principauté de Monaco.

  

Monaco

La ville de Monaco est construite sur le Rocher.

  
Le Rocher vu de la mer et de La Turbie. On distingue le Musée océanographique face à la mer.

     
Les fortifications et le Palais princier (fort génois de la fin du XIIe s., devenu la demeure des Grimaldi).


  
La cathédrale Notre-Dame-Immaculée (1875). À droite, le Palais de Justice (1924).



  
Le Musée océanographique (1910), construit à l'initiative d'Albert Ier. Explorateur (notamment dans le Svalbard), il avait fondé en 1889 l'Institut océanographique de Monaco. Peu après le musée, le prince a créé une "Fondation Albert-Ier" (1911), dont le siège est à Paris (rue Saint-Jacques, aujourd'hui "Institut océanographique de Paris" ou "Maison des Océans").
  

La Condamine

  
Le jardin exotique, dans le quartier des Révoires, réalisé dans les années 1930 à la demande de Louis II.

Monte-Carlo

Le quartier de Monte-Carlo tient son nom du prince Charles III, sous le règne duquel fut inauguré un premier casino, à cet emplacement, en 1863.

  
Monte Carlo vu de La Turbie et de Monaco.

  
L'Opéra-Casino actuel, conçu par Charles Garnier, fut inauguré en 1879. À droite, le Café de Paris (1868, remanié plusieurs fois jusqu'à 1988).

Roquebrune

     
Construit par les comtes de Vintimille au Xe siècle, à des fins défensives, le château de Roquebrune a été occupé ensuite par les seigneurs successifs : comtes de Provence, Génois, puis princes de Monaco.

     

  
Olivier millénaire.


Monument célébrant le cinquantième anniversaire de la victoire des Alliés en 1945 : "La France triomphante" (1995).

Menton


Menton et le cap Saint-Martin.

  
Bastion construit par les princes de Monaco en 1636.

     
La basilique Saint-Michel date du XVIIe siècle.

     

  
"Monument du centenaire" ou du "rattachement", commémorant à la fois l'invasion de 1793 et le changement de souveraineté de 1861 : "La ville de Menton, pour perpétuer le souvenir de la réunion à la France des villes libres de Menton et de Roquebrune, a élevé ce monument par souscription publique" (1896).
À droite, monument à la reine Victoria. C'est à Menton qu'elle passa son premier séjour sur le littoral des Alpes maritimes, en 1882.

  
Les Halles (1898). - Le Winter-Palace (1901), ancien hôtel, transformé aujourd'hui en appartements.


Le Palais de l'Europe (1909), ancien casino.

  
Le Jardin des Colombières, aménagé dans les années 1920 par l'écrivain et caricaturiste franco-allemand Ferdinand Bac. Le domaine surplombe la baie et contient de nombreuses essences locales, notamment le caroubier millénaire ci-dessus.
  



Au-dessus :

Le mont Agel (1 148 m d'alt.) surplombe Monaco. Le fort, construit par les Français à la fin du XIXe s., est la principale base militaire française de surveillance aérienne en Méditerranée.

Suite : Vintimille, Roya, Nervia.
Page d'accueil : Les Alpes maritimes, de Nice à Savone.
Écrit par SebK, le Jeudi 19 Mars 2015, 09:48 dans la rubrique "Nice".