Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
 Angleterre   Corée   Danube   Finlande   Finno-Ougrie   France   Komi   Nice   Saxe   Sibérie   breuvages et autres saveurs   hum...   statuaire urbaine 

p a r m a k o m a

Recherche



Actualité
03-04/2018 : représentations de Vincent River de Philip Ridley au Théâtre Ouvert Luxembourg.
01/2018 : Cent ans de musique et de poésie entre Nice et Finlande, concert-lecture autour d’Armas Launis et d’Uuno Kailas, Nice, bibliothèque Louis-Nucéra.
11/2017 : "L’imaginaire national finlandais à l’épreuve du centenaire - Un regard du XXIe siècle sur la poésie patriotique d’Uuno Kailas", dans le cadre du colloque Révolutions russes ; images et imaginaire en Russie et en France, Nice.
11/2017 : Lecture d'extraits de la pièce Purge de Sofi Oksanen au Théâtre de l'Atalante (Paris) dans le cadre des rencontres Traduire - Transmettre.
10/2017-06/2018 : reprise des Cornes d'Alexeï Popov au Théâtre de l'Impasse (+ en tournée le 07/10 à Saint-André et le 27/10 à Falicon).
09/2017 : parution de Norma de Sofi Oksanen en grands caractères (éd. Voir de Près).
08/2017 : parution de l'article "Une comédie komie – Adaptations et mises en scène niçoises d'un théâtre minoritaire de Russie", dans la revue bretonne Klask, n° 11.
08/2017 : "Are Finns ashamed of their independence? - A 21st century look at Uuno Kailas’ patriotic poetry", dans le cadre du 14e Congrès des littératures finno-ougriennes, Tartu, Musée national d'Estonie.
08/2017 : "Garibaldi und Nizza – ein Epos zwischen Frankreich und Italien", dans le cadre du 4e colloque de la Garibaldi Gesellschaft, Kirchberg, Sachsen.
06/2017 : représentations des Cornes d'Alexeï Popov à Châteauneuf-Villevieille.
04/2017 : représentations des Cornes d'Alexeï Popov (Nice, Théâtre de l'Impasse).
03/2017 : parution de Norma, de Sofi Oksanen, chez Stock.
01/2017 : parution de Ils ne savent pas ce qu'ils font, de Jussi Valtonen, chez Fayard.
12/2016 : "Une comédie komie – Adaptations et mises en scène niçoises d'un théâtre minoritaire de Russie", dans le cadre d'une journée d'étude à l'université Rennes 2.
08/2016 : parution du Récif, de Seita Vuorela-Parkkola, chez Actes Sud Junior.
08/2016 : expo sur le pays komi dans les livres étrangers, Bibliothèque nationale de la République de Komi, Syktyvkar.
06/2016 : réédition des Chants des forêts de Nikolai Abramov à la Bibliothèque nationale de la République de Carélie.
05/2016 : réédition du recueil Les Komis – Questions d'histoire et de culture aux Presses de l'Inalco.
01/2016 : présentation de Uuno Kailas de Heinola à Nice au Centre de Documentation Provençale (Bollène).
11/2015 : parution de Noir comme l'ébène, de Salla Simukka, chez Hachette et au Livre de Poche.

Tribune



Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Pliages et convergences
— souvenirs du XXe siècle —

Je viens de retomber sur des images et des bouts de code qui traînaient sur mon disque dur depuis la préhistoire d'Internet. Rien de très original, mais c'est joli.

La première, c'est un pliage. J'étais intrigué depuis longtemps par la forme que prend un ruban de papier quand on le plie en deux, et puis en deux, et encore en deux... et qu'on déroule le tout à angles droits... Manifestement, si le ruban est assez long, ça donne une courbe fractale de dimension 2 (longueur infinie, bornée dans le plan, sans recoupement). En 1993, sous DOS, Turbo Pascal 5.5 m'a aidé à y voir plus clair (ça prenait un certain temps...). Je viens de retrouver le programme ; il tourne encore avec Delphi 7 (et c'est instantané). Je laisse les itérations superposées pour donner une idée de la construction : 


Je ne savais pas trop comment appeler cette courbe... Mais il semblerait qu'elle ait déjà un nom depuis longtemps : la "courbe du Dragon".

L'autre est plus colorée (et un peu moins empirique !). Je m'interrogeais sur la vitesse de convergence de la suite complexe définie par zn+1 = cos(zn) en fonction de z0. (Serait-ce un ensemble de Julia ?) En changeant de couleur pour représenter le nombre d'itérations nécessaires jusqu'à un certain seuil de convergence (ou de divergence), on obtient quelque chose comme ça :

 

Alors là, toujours avec la même configuration, il fallait carrément des heures (savourons au passage les "captures d'écran" argentiques). On voit nettement la symétrie (puisque cos(-z) = cos(z)) et la périodicité de π (puisque cos(cos(z+π)) = cos(cos z)), la convergence rapide (en bleu foncé) pour les réels (et pour les imaginaires purs, puisque cos i est réel)... Mais le plus intéressant se passe bien sûr à la frontière entre les zones de convergence et de divergence :


... et un zoom ne change pas grand-chose à l'affaire :


Vers 1998, j'ai récupéré le code Pascal pour le recompiler avec Delphi 5 (sous Windows 95), avec de nouvelles couleurs : 

 



Écrit par SebK, le Mercredi 17 Mars 2010, 15:37 dans la rubrique "hum...".