Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
 Angleterre   Corée   Danube   Finlande   Finno-Ougrie   France   Komi   Nice   Saxe   Sibérie   breuvages et autres saveurs   hum...   statuaire urbaine 

p a r m a k o m a

Recherche



Actualité
03-04/2018 : représentations de Vincent River de Philip Ridley au Théâtre Ouvert Luxembourg.
01/2018 : Cent ans de musique et de poésie entre Nice et Finlande, concert-lecture autour d’Armas Launis et d’Uuno Kailas, Nice, bibliothèque Louis-Nucéra.
11/2017 : "L’imaginaire national finlandais à l’épreuve du centenaire - Un regard du XXIe siècle sur la poésie patriotique d’Uuno Kailas", dans le cadre du colloque Révolutions russes ; images et imaginaire en Russie et en France, Nice.
08/2017 : parution de l'article "Une comédie komie – Adaptations et mises en scène niçoises d'un théâtre minoritaire de Russie", dans la revue bretonne Klask, n° 11.
08/2017 : "Are Finns ashamed of their independence? - A 21st century look at Uuno Kailas’ patriotic poetry", dans le cadre du 14e Congrès des littératures finno-ougriennes, Tartu, Musée national d'Estonie.
08/2017 : "Garibaldi und Nizza – ein Epos zwischen Frankreich und Italien", dans le cadre du 4e colloque de la Garibaldi Gesellschaft, Kirchberg, Sachsen.
06/2017 : représentations des Cornes d'Alexeï Popov à Châteauneuf-Villevieille.
04/2017 : représentations des Cornes d'Alexeï Popov (Nice, Théâtre de l'Impasse).
03/2017 : parution de Norma, de Sofi Oksanen, chez Stock.
01/2017 : parution de Ils ne savent pas ce qu'ils font, de Jussi Valtonen, chez Fayard.
12/2016 : "Une comédie komie – Adaptations et mises en scène niçoises d'un théâtre minoritaire de Russie", dans le cadre d'une journée d'étude à l'université Rennes 2.
08/2016 : parution du Récif, de Seita Vuorela-Parkkola, chez Actes Sud Junior.
08/2016 : expo sur le pays komi dans les livres étrangers, Bibliothèque nationale de la République de Komi, Syktyvkar.
06/2016 : réédition des Chants des forêts de Nikolai Abramov à la Bibliothèque nationale de la République de Carélie.
05/2016 : réédition du recueil Les Komis – Questions d'histoire et de culture aux Presses de l'Inalco.
01/2016 : présentation de Uuno Kailas de Heinola à Nice au Centre de Documentation Provençale (Bollène).
11/2015 : parution de Noir comme l'ébène, de Salla Simukka, chez Hachette et au Livre de Poche.
10/2015 : Uuno Kailas de Heinola à Nice – Cent ans de musique et de poésie entre Nice et la Finlande, concert-lecture à Helsinki.
10/2015 : Sofi Oksanen à Nice, rencontre avec Sofi Oksanen et Miquèu de Carabatta à Helsinki autour de Quora despareissèron lu colombs.
09/2015 : première de la pièce d'Alexeï Popov Les cornes par la compagnie La Chance du Débutant (au Théâtre National Komi, Syktyvkar).

Tribune



Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Sebastianus Cagnolis
— 1556 —
Les archives de Turin conservent quatre documents datés du 3 janvier 1556, qui sont des copies certifiées conformes de papiers en rapport avec un vieux litige sur le marquisat de Saluces.

Au cours des cinq campagnes menée par Francois Ier en Italie (1515-1544), le marquisat de Saluces était sans cesse convoité par la France. Son successeur, Henri II [à gauche], a mené une nouvelle offensive sur le Piémont (1552-1556), dixième conflit franco-italien sur une période de soixante ans. En 1555, l'empereur Charles V [à droite], qui prépare son abdication et organise ses successions, cherche à négocier une trêve.

Henri II (d'après François Clouet, 1559)   https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f2/Anonymous%2C_Portrait_of_Charles_V%2C_Rijksmuseum-%28trans_back%29.png/243px-Anonymous%2C_Portrait_of_Charles_V%2C_Rijksmuseum-%28trans_back%29.png?uselang=fr
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/91/Portrait_of_Emanuel_Philiberto_of_Savoy.jpg/349px-Portrait_of_Emanuel_Philiberto_of_Savoy.jpg
À cette occasion, le duc de Savoie Emmanuel-Philibert [ci-contre] tente de faire valoir ses droits sur Saluces. À Verceil, on prépare donc un dossier avec les pièces suivantes :
  • les lettres de l'empereur Charles IV concédant au comte Amédée VI la dignité de principauté sur toutes ses terres inféodées au saint Empire ;
  • le mandat du 11 novembre 1375 par lequel Charles IV assigne le marquisat de Saluces à Amédée VI sous réserve que celui-ci demeure un fief de l'Empire ;
  • la lettre du 13 mars 1530 par laquelle Charles V confirme tous les privilèges et concessions accordées au duc Charles II (à l'occasion de sa présence à Bologne pour le couronnement impérial du 24 février) ;
  • la lettre du 17 juin 1536 par laquelle Charles V déclare que l'investiture sur le marquisat de Saluces concédée au marquis François de Saluces n'a pas d'incidence sur les droits revendiqués par Charles II sur le marquisat.
Les documents sont certifiés conformes par Sebastiano Cagnoli (ou "Sebastianus de Cagnolis"), lieutenant général de l'évêque de Verceil Pietro Francesco Ferrero, et revêtus du sceau épiscopal :



Les négociations entre Henri II et Charles V aboutissent à la signature d'un accord à l'abbaye de Vaucelles, le 15 février 1556. Du côté de Saluces, la France ne lâche rien. Cet accord est censé être une trêve de cinq ans, mais les hostilités reprendront dès le mois d'octobre. Charles-Emmanuel Ier récupérera brièvement le marquisat en 1588, mais il faudra attendre 1601 pour que le traité de Lyon définisse durablement la frontière dans les Alpes entre Henri IV et Charles-Emmanuel Ier. Les États de Savoie perdront alors Bresse, Bugey et Gex, mais garderont définitivement Saluces.


Écrit par SebK, le Dimanche 6 Décembre 2015, 07:04 dans la rubrique "hum...".