Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
 Angleterre   Corée   Danube   Finlande   Finno-Ougrie   France   Komi   Nice   Saxe   Sibérie   breuvages et autres saveurs   hum...   statuaire urbaine 

p a r m a k o m a

Recherche



Actualité
11/2019 : parution de Ils ne savent pas ce qu'ils font, de Jussi Valtonen, au Livre de Poche.

11/2019 : Conférence sur les langues autochtones de l’Europe, Institut finlandais & Inalco, Paris.
10/2019 : parution de "Ni scandinaves, ni slaves : des voix originales d'Europe du Nord", préface à Ma muse n’est pas à vendre, poèmes d'Ivan Kouratov choisis et traduits par Yves Avril, éd. Paradigme.
08/2019 : présentations de Lever de rideau sur le pays komi dans le cadre du 15e Congrès des littératures finno-ougriennes, Kolozsvár, Roumanie.
05/2019 : parution d'Une soirée de toute cruauté, de Karo Hämäläinen, chez Actes Sud (coll. Actes noirs).

03/2019 : présentations de Lever de rideau sur le pays komi à Genève.
01/2019 : parution de Sœurs de cœur, de Salla Simukka, chez Hachette.

12/2018 : présentations de Lever de rideau sur le pays komi à Paris.
11/2018 : lecture publique de la pièce Purge de Sofi Oksanen à Cognac.
11/2018 : présentations de Lever de rideau sur le pays komi à Nice, à Moscou et en République de Komi (Syktyvkar et région de Körtkerös).
08/2018 : parution de Lever de rideau sur le pays komi, L'Harmattan & Adéfo, coll. "Bibliothèque finno-ougrienne".

05/2018 : parution de Norma, de Sofi Oksanen, au Livre de Poche.

05/2018 : parution d'un article de Sofi Oksanen au Nouveau Magazine Littéraire, mai 2018.
03-04/2018 : représentations de Vincent River de Philip Ridley au Théâtre Ouvert Luxembourg.

01/2018 : Cent ans de musique et de poésie entre Nice et Finlande, concert-lecture autour d’Armas Launis et d’Uuno Kailas, Nice, bibliothèque Louis-Nucéra.

11/2017 : "L’imaginaire national finlandais à l’épreuve du centenaire - Un regard du XXIe siècle sur la poésie patriotique d’Uuno Kailas", dans le cadre du colloque Révolutions russes ; images et imaginaire en Russie et en France, Nice.
11/2017 : lecture d'extraits de la pièce Purge de Sofi Oksanen au Théâtre de l'Atalante (Paris) dans le cadre des rencontres Traduire - Transmettre.
10/2017-01/2018 : reprise des Cornes d'Alexeï Popov au Théâtre de l'Impasse (+ en tournée le 07/10 à Saint-André, le 27/10 à Falicon, les 13-14/01 à Vence).

09/2017 : parution de Norma de Sofi Oksanen en grands caractères (éd. Voir de Près).

08/2017 : parution de l'article "Une comédie komie – Adaptations et mises en scène niçoises d'un théâtre minoritaire de Russie", dans la revue bretonne Klask, n° 11.
08/2017 : "Are Finns ashamed of their independence? - A 21st century look at Uuno Kailas’ patriotic poetry", dans le cadre du 14e Congrès des littératures finno-ougriennes, Tartu, Musée national d'Estonie.
08/2017 : "Garibaldi und Nizza – ein Epos zwischen Frankreich und Italien", dans le cadre du 4e colloque de la Garibaldi Gesellschaft, Kirchberg, Sachsen.
06/2017 : représentations des Cornes d'Alexeï Popov à Châteauneuf-Villevieille.
04/2017 : représentations des Cornes d'Alexeï Popov (Nice, Théâtre de l'Impasse).

03/2017 : parution de Norma, de Sofi Oksanen, chez Stock.

01/2017 : parution de Ils ne savent pas ce qu'ils font, de Jussi Valtonen, chez Fayard.

12/2016 : "Une comédie komie – Adaptations et mises en scène niçoises d'un théâtre minoritaire de Russie", dans le cadre d'une journée d'étude à l'université Rennes 2.
08/2016 : parution du Récif, de Seita Vuorela-Parkkola, chez Actes Sud Junior.

Tribune



Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Prose

Miki Liukkonen
(né en 1989)
O (2019).
Roman traduit du finnois (O, 2017), à paraître au Castor Astral en 2020.


Salla Simukka
(née en 1981)
Sœurs de cœur (2017).
Conte traduit du finnois (Sisarla, 2016), paru chez Hachette Jeunesse en janvier 2019, 160 p. [ISBN 978-2-01-290449-1] .
"Une écriture toute douce.
Tout dans ce livre est poétique, de la façon de penser de l’héroïne au monde dans lequel nous amène l’auteure en passant par les noms des créatures.
Lire cette histoire, c’est un peu comme manger une barbe à papa, c’est doux, sucré et léger." (Lisly's World)

Trilogie de Lumikki (2014-2015).
  • Rouge comme le sang
  • Blanc comme la neige
  • Noir comme l'ébène
Romans traduits du finnois (Punainen kuin veri, 2013 ; Valkea kuin lumi, 2013 ; Musta kuin eebenbuu, 2014).
Premier volume paru en novembre 2014 chez Hachette Jeunesse (Black Moon) et au Livre de Poche
[ISBN 978-2-01-204224-7 ; 978-2-253-19109-4] ; le deuxième en mai 2015 [ISBN 978-2-01-204225-4 ; 978-2-253-19108-7] ; le troisième en novembre 2015 ; 288+240+192 p. [ISBN 978-2-01-204226-1 ; 978-2-253-19110-0].
Katja Kettu
(née en 1978)
Le papillon de nuit (2017).
Roman traduit du finnois (Yöperhonen, 2015).
À paraître aux éditions Actes Sud en 2020.


La sage-femme (2013).
Roman traduit du finnois (Kätilö, 2011 ; Prix Runeberg 2012), paru aux éditions Actes Sud en mars 2014, 432 p. [ISBN 978-2-330-03044-5].  
"À mille lieux d'une écriture classique, le roman de Katja Kettu est d'un anticonformisme saisissant. [...] De cette langue rugueuse et singulière, il se dégage en lyrisme unique. Un roman puissant où le trivial frôle la beauté." (Camille de Marcilly, La Libre Belgique, mars 2014)
Sofi Oksanen
(née en 1977)
Norma (2016).
Roman traduit du finnois (Norma, 2015) avec le soutien du Helsinki Collegium for Advanced Studies, paru chez Stock en mars 2017, 396 p. [ISBN 978-2-234-08179-6]

Parution en grands caractères en septembre 2017, aux éditions Voir de Près, 552 p. [ISBN 978-2-901096-61-0]
et au Livre de Poche en mai 2018, 408 p. [ISBN 978-2-253071-53-2].
« Dans Norma, son écriture se fait parfois précise, parfois poétique, mais toujours avec une certaine urgence qui donne envie de connaître le dénouement...
  
Norma est un touchant portrait d’une marginale qui essaie d’échapper à son destin de bête de foire, doublé d’une critique sociale visant à dénoncer l’exploitation commerciale du corps des femmes, de l’utérus aux cheveux, "et les hommes qui continuent d’empocher les bénéfices". » (Amandine Schmitt, BibliObs, 29/03/2017)

"La force des lettres – comment l’art peut changer le monde", discours devant l’Académie suédoise pour la réception du prix Nordique 2013, traduit du finnois.
Quora despareissèron lu colombs (2013), roman traduit du finnois (Kun kyyhkyset katosivat, 2012) en niçois (occitan), en collaboration avec Miquèl de Carabatta. Paru en avril 2013 à l'IEO-CREO PACA, 389 p. [ISBN 978-2-9530712-4-5]
=> revue de presse


Quand les colombes disparurent (2013), traduit du finnois en français, paru chez Stock en mai 2013, 400 p. [ISBN 978-2-234-07410-1].
Parution au Livre de Poche en février 2012, 456 p.
[ISBN 978-2-253-17996-2].
« Des champs de bataille aux scènes de campagne, des villes libérée ou oppressante à l’enfermement et à la séquestration par les autres, par l’autre ou par soi-même, l’écriture impressionniste emporte dans son flot prosodique. » (Veneranda Paladino, Dernières nouvelles d’Alsace, mai 2013)
Articles traduits du finnois :

- "Tectonique des places", Le Nouveau Magazine Littéraire, mai 2018.
- Textes pour le Livre de Poche.

- "Il faut partir pour Paris", in Paris en Cosmopolite, Stock, mai 2011 (hors commerce).
- "Pourquoi la femme nordique aime le sens pratique et pas moi", Le Vif / Focus, 2011 (n° 6 du 11 février).
Purge (2010).
Roman traduit du finnois (Puhdistus, 2008 ; Prix Finlandia ; Prix Runeberg 2009 ; Prix du Conseil Nordique 2010 ; European Book Prize 2010), paru chez Stock en août 2010, 408 p. [ISBN 978-2-234-06240-5]

Prix du roman Fnac 2010.
Prix Femina 2010.
 => présentation par l'éditeur
=> lecture d'extrait au Théâtre Marigny, le 31 août 2010, par John Arnold et Juliette Plumecocq-Mech, illustré en danse par la compagnie 14:20.
Livre audio paru chez Audiolib en janvier 2011, lu par Marianne Épin. [ISBN 978-2-35641-266-9]
Parution à France Loisirs en 2011 [978-2-298-04270-2] ;
 au Livre de Poche en février 2012, 429 p. [ISBN 978-2-253-16189-9].
"Si fleurie, aimante, protectrice – traduite avec un beau sens de la grâce et de la vigueur par Sébastien Cagnoli –, sa langue semble faite pour panser les plaies de générations entières. [...] éclaboussant d’espoir, Purge décape, apaise et regénère." (Marine Landrot, Télérama, 28/08/2010)
Baby Jane (2012).
Roman traduit du finnois (Baby Jane, 2005), paru chez Stock en mai 2014, 252 p.
[ISBN 978-2-234-07158-2].

Parution au Livre de Poche en septembre 2015, 240 p. [ISBN 978-2-253-01747-9].

« On aime l’écriture vive et rapide d’une histoire peu ordinaire. Nous sommes loin des clichés sex, drugs & rock’n’roll. Le sujet est grave, un peu terrifiant mais tellement touchant. L’auteur n’enjolive pas, elle exprime plutôt crûment le ressenti de deux écorchées vives face à la dépression. Le style de Sofi Oksanen est plutôt nerveux, les mots sont forts et souvent renversants. Mais on ne peut pas ne pas être touché par la puissance et la tendresse du récit. Un roman qui se lit vite mais qui ne s’oublie pas. » (Rim El Horra, Illi, juin 2014)
Les vaches de Staline (2011).
Roman traduit du finnois (Stalinin lehmät, 2003), paru chez Stock en septembre 2011, 528 p. [ISBN 978-2-234-06947-3]

Parution au Livre de Poche en avril 2013, 552 p. [ISBN 978-2-253-16736-5].
"Outre la chape de plomb de l'époque soviétique, qu'elle donne à soupeser dans toutes ses répercussions intérieures, Sofi Oksanen montre qu'elle maîtrisait l'art du montage dès son premier ouvrage. Comme dans Purge, elle voyage entre les époques et les ruminations intimes avec une écriture heurtée, fleurie, violente, physique." (Marine Landrot, Télérama, 14/11/2011)
 
Karo Hämäläinen
(né en 1976)
Une soirée de toute cruauté (2015).
Roman traduit du finnois (Ilta on julma, 2013) avec le soutien du Helsinki Collegium for Advanced Studies, à paraître aux éditions Actes Sud en mai 2019, 384 p. [ISBN 978-2-330-12161-7]
« Ce roman noir finlandais est tout simplement une perle de cynisme. (...) Des personnages truculents, des dialogues intéressants, de l’humour caustique, un scénario palpitant : profitez-en vite, le repas va être servi… » (Vincent Boucher de la Rupelle, Payot-Nyon)

Mikko Rimminen
(né en 1975)
Sondage au pif (2011).
Roman traduit du finnois (Nenäpäivä, 2010 ; Prix Finlandia), paru aux éditions Actes Sud en février 2013, 336 p. [ISBN 978-2-330-01420-9]
« Rythmé, imagé, doux-amer, le roman oscille entre les situations extravagantes et la mélancolie diffuse que portent en eux les solitaires. "Nous sommes à la fois ensemble et dans nos mondes respectifs", dira Irma, en clown triste. Armée d’humour et de tendresse, elle demeure touchante, cherchant naïvement à éventrer la membrane grise qui la sépare des autres. » (Élisabeth Jobin, Le Temps, 10/05/2013)

 
Jussi Valtonen
(né en 1974)
Ils ne savent pas ce qu'ils font (2016).
Roman traduit du finnois (He eivät tiedä mitä tekevät, 2014 ; Prix Finlandia) avec le soutien du Helsinki Collegium for Advanced Studies.
Paru en janvier 2017 aux éditions Fayard, 672 p. [ISBN 978-2-863-74361-4]

À paraître au Livre de Poche en 2019, 888 p. [ISBN 978-2-253-08819-6]
"Une réflexion contemporaine très subtile portée par une architecture romanesque qui ne l'est pas moins." (Elena Balzamo, Le Monde, janvier 2017)
Joni Pyysalo
(né en 1974)
"Le plan de sauvetage" (2012), nouvelle traduite du finnois, extraite du recueil Et autres nouvelles (Ja muita novelleja, 2011). Parue dans la revue Siècle 21, n° 22, mai 2013. [ISBN 978-2-35707-040-0]
Seita Vuorela-Parkkola
(1971-2015)
Le récif (2015).
Roman traduit du finnois  (Karikko, 2012 ; Prix du Conseil Nordique 2013 pour la littérature jeunesse) avec le soutien du Helsinki Collegium for Advanced Studies
Paru aux éditions Actes Sud en août 2016, 400 p. [ISBN 978-2-330-06636-9] 
« Il faut juste se laisser conduire dans le labyrinthe de ce conte au charme dévastateur. Juste accepter de ne pas tout saisir immédiatement, céder à la beauté brumeuse de cet imaginaire envoûtant, nourri de récits mythologiques. » (Michel Abescat, Télérama, 06/09/2018)
Helena Sinervo
(née en 1961)
Extraits de romans traduits du finnois : Dans la maison du poète (Runoilijan talossa, 2004 ; Prix Finlandia) et Une belle-de-jour dans la rue de l'Artillerie (Tykistönkadun päiväperho, 2009), Prince Aquilon et le mystère du pendentif (Prinssi Ahava ja riipuksen arvoitus , 2012).
Jouni Tossavainen
(née en 1958)
Extrait de roman traduit du finnois : Un Finlandais volant à New York (New Yorkin lentävä suomalainen, 2014).
Kari Hotakainen
(né en 1957)
Textes traduits du finnois (2012), extraits de Finnhits (2007). Parus dans la revue Siècle 21, n° 22, mai 2013. [ISBN 978-2-35707-040-0]
Elena Kozlova
(née en 1954)
Gamin (2008).
Conte traduit du komi (Шундыр, 2006).
Daniel Katz
(né en 1938)

L'amour du lion berbère et autres récits  (2010).
Traduit du finnois (Berberileijonan rakkaus, 2008), paru en mars 2011 aux éditions Gaïa, 269 p. [ISBN 978-2-84720-191-8] 
"C'est un livre, bien entendu : un roman dans lequel on voit des personnages sourire et pleurer. C'est aussi, croit-on d'abord, un recueil d'histoires présentées par Daniel Katz, écrivain finnois déjà publié en France. Mais c'est d'abord un jeu, plein d'artifices, très littéraire, et qui semble construit pour dérouter le lecteur : un colin-maillard intellectuel." (Jean Soublin, Le Monde des Livres, mars 2011)

La mort d'Orvar Klein (2006).
Roman traduit du finnois (Orvar Kleinin kuolema, 1976), paru en juin 2007 aux éditions Gaïa, 365 p. [ISBN 2-84720-096-6]
"Roman drolatique mêlant allégrement récit initiatique, intrigue policière et peinture sociale d’une communauté, La mort d’Orvar Klein retrace la quête identitaire et existentielle d’un jeune Juif de Finlande à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. [...]
  
Avec ce roman riche en références culturelles et historiques, Daniel Katz propose une réflexion à la fois amusée et réfléchie sur la complexité de l’identité juive et le sort souvent difficile de cette communauté que l’histoire officielle, comme le rappelle judicieusement la postface du traducteur Sébastien Cagnoli, n’a pas toujours prise en considération." (Le Francofil', juin 2010)
Vladimir Timine
(1937-2015)
Un blindé perdu dans la taïga.
Extraits de roman traduits du komi (Пармаын вошöм БТР, 2007),
notamment "Paroles de Pam à son peuple".
Les fleurs coupées (2002).
Roman en trois phrases et quatre chapitres.

Le premier chapitre, intitulé Le mur, a reçu le prix Gaston Baissette 2005, décerné par la Compagnie des écrivains méditerranéens. => Texte paru en octobre 2005 dans la revue Souffles (Montpellier) : partiellement dans le n° 210-211 (L'entêtement des mots) et intégralement en plaquette hors série, 56 p. [ISSN 0985-7427]

« ... Récit minutieux, voire maniaque de la tentative d’ascension d’un mur multi-métaphorique (qui respire), par "l’Élu", acteur — témoin — de ses essais calculés dans un "corps à corps" crucifiant, du processus mental qui y préside, dans la tourmente de la mémoire, de son histoire, et de tout un héritage culturel et social intégré et rejeté, pour « avancer » comme pour se libérer...
   ... Par l’étonnante utilisation des ressources de la langue (propre — figuré — vocabulaire à double sens — mélange des genres, choix des temps privilégiés par les enfants rêvant la réalité etc...), Sébastien Cagnoli évolue volontiers et avec humour en territoires — limites — créant un climat fantastique et poétique, au profil d’une perpétuelle symbolique. Mais son travail d’écriture compense toute déstabilisation par le biais de l’emploi du "tu" qui prend à témoin, entretient la connivence et facilite l’identification avec le personnage — ce à quoi contribue l’incessant questionnement auquel se livre un sujet aussi curieux qu’anxieux. Et le lecteur "embarqué" de suivre au pas de charge, le fil rouge d’une unique phrase, dans la luxuriance sinueuse d’affluents associatifs — phrase, qui ne supportera qu’un seul point, pour rester dans la logique du personnage soumis à l’urgence de l’action, comme au flot ininterrompu de la conscience... » (Préface de Jannik Rouger du Teil)

Version russe par Loudmila Kabantseva parue en 2014 sous le titre Стена dans la revue Арт (Syktyvkar), n° 2014/1, pp. 114-126.

Contes de la poupée russe (2000).
Recueil de nouvelles paru en 2001 aux éditions Le Manuscrit. [ISBN 2-7481-0950-3]
"Sébastien Cagnoli emboîte ses nouvelles comme ses poupées russes et nous livre les multiples facettes de nos petites vies. Voyeur ? Non, il détourne la raison pour mieux nous montrer que l'absurde a sa place dans notre quotidien et nos petites manies. De quiproquos en quiproquos, le réel côtoie l'imaginaire et nous rappelle sans cesse que l'apparence et l'identité sont deux choses bien distinctes." (Francis Valette)

=> "Petit Paul et la poule géante" avec illustrations inédites d'Édouard Dia
Zéro (2000).
Nouvelle.
Prix du Jeune Écrivain 2001.
Texte paru en octobre 2001 au Mercure de France (coll. Bleue), dans le recueil collectif Carrefour des fuites et autres nouvelles, pp. 145-166. [ISBN 2-7152-2302-1]
« ... Solitude aussi pour le héros de "Zéro", reclus volontaire pendant sept ans dans une chambre noire et qui, enfin libéré, s'emploie à construire sa maison idéale, où "en entrant on aura l'impression de sortir en plein air"... [...] Peut-être n'échappe-t-on jamais à son destin ; peut-être l'exil et la fuite – qu'ils soient volontaires, forcés, réels ou fantasmés – ne sont-ils jamais que des détours pour accéder à sa propre identité... » (Présentation de l'éditeur)
=> Un compte-rendu de la remise des prix sur le site de la Fondation BNP Paribas.
=> Symphonie no 4 de Benjamin Viaud, inspirée de la nouvelle.

La porte (2000).
Nouvelle parue en mai 2002 dans la revue Nouvelle Donne, Paris, n° 28. [ISSN 1246-2055]

=> Une interview mise en ligne par Le Manuscrit à l'occasion de la parution.
"... où il est question d'identité et d'unicité afin de savoir si notre existence ne serait pas finalement la non-existence de l'autre. Ou l'inverse." (Nouvelle Donne, mai 2002)

autres...

Nouvelles d'Ivan Vladislavić...


dernière mise à jour : 24 septembre 2019
contact :
retour au CV