Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
 Angleterre   Corée   Danube   Finlande   Finno-Ougrie   France   Komi   Nice   Saxe   Sibérie   breuvages et autres saveurs   hum...   statuaire urbaine 

p a r m a k o m a

Recherche



Actualité
03-04/2018 : représentations de Vincent River de Philip Ridley au Théâtre Ouvert Luxembourg.
01/2018 : Cent ans de musique et de poésie entre Nice et Finlande, concert-lecture autour d’Armas Launis et d’Uuno Kailas, Nice, bibliothèque Louis-Nucéra.
11/2017 : "L’imaginaire national finlandais à l’épreuve du centenaire - Un regard du XXIe siècle sur la poésie patriotique d’Uuno Kailas", dans le cadre du colloque Révolutions russes ; images et imaginaire en Russie et en France, Nice.
08/2017 : parution de l'article "Une comédie komie – Adaptations et mises en scène niçoises d'un théâtre minoritaire de Russie", dans la revue bretonne Klask, n° 11.
08/2017 : "Are Finns ashamed of their independence? - A 21st century look at Uuno Kailas’ patriotic poetry", dans le cadre du 14e Congrès des littératures finno-ougriennes, Tartu, Musée national d'Estonie.
08/2017 : "Garibaldi und Nizza – ein Epos zwischen Frankreich und Italien", dans le cadre du 4e colloque de la Garibaldi Gesellschaft, Kirchberg, Sachsen.
06/2017 : représentations des Cornes d'Alexeï Popov à Châteauneuf-Villevieille.
04/2017 : représentations des Cornes d'Alexeï Popov (Nice, Théâtre de l'Impasse).
03/2017 : parution de Norma, de Sofi Oksanen, chez Stock.
01/2017 : parution de Ils ne savent pas ce qu'ils font, de Jussi Valtonen, chez Fayard.
12/2016 : "Une comédie komie – Adaptations et mises en scène niçoises d'un théâtre minoritaire de Russie", dans le cadre d'une journée d'étude à l'université Rennes 2.
08/2016 : parution du Récif, de Seita Vuorela-Parkkola, chez Actes Sud Junior.
08/2016 : expo sur le pays komi dans les livres étrangers, Bibliothèque nationale de la République de Komi, Syktyvkar.
06/2016 : réédition des Chants des forêts de Nikolai Abramov à la Bibliothèque nationale de la République de Carélie.
05/2016 : réédition du recueil Les Komis – Questions d'histoire et de culture aux Presses de l'Inalco.
01/2016 : présentation de Uuno Kailas de Heinola à Nice au Centre de Documentation Provençale (Bollène).
11/2015 : parution de Noir comme l'ébène, de Salla Simukka, chez Hachette et au Livre de Poche.
10/2015 : Uuno Kailas de Heinola à Nice – Cent ans de musique et de poésie entre Nice et la Finlande, concert-lecture à Helsinki.
10/2015 : Sofi Oksanen à Nice, rencontre avec Sofi Oksanen et Miquèu de Carabatta à Helsinki autour de Quora despareissèron lu colombs.
09/2015 : première de la pièce d'Alexeï Popov Les cornes par la compagnie La Chance du Débutant (au Théâtre National Komi, Syktyvkar).

Tribune



Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Sofi Oksanen à Nice
— autour de son dernier roman —
Sofi Oksanen était à Nice ces derniers jours pour célébrer la parution de son dernier roman en occitan niçois : Quora despareissèron lu colombs (Kun kyyhkyset katosivat).

Paru en Finlande en août 2012, cet ouvrage rencontre ici son premier public étranger hors des pays nordiques. D'autres traductions sont annoncées, notamment en français (Stock, mi-mai 2013).

L'auteur a été accueillie par l'équipe des Colombs au restaurant La Sousta, où elle a pu se familiariser avec la cuisine du pays.



Le 1er mai, Sofi a quitté le littoral pour remonter le Paillon et la Bevera en direction du massif de l'Authion, où elle a eu la surprise d'accomplir sa première randonnée en raquettes, en compagnie de ses traducteurs Miquèl de Carabatta et Sébastien Cagnoli, pour affronter les dernières neiges de la saison, encore parsemées du sable saharien déposé par le vent la semaine passée.

     

Des campagnes napoléoniennes à la Deuxième Guerre mondiale, ce plateau a vu s'affronter Niçois, Français, Italiens, Allemands, Américains... Sofi a été particulièrement impressionnée d'apprendre qu'un char avait pu monter jusque-là pour reprendre la redoute des Trois Communes (alt. 2082 m), en avril 1945, dans l'un des derniers combats avant l'armistice.

     

L'excursion s'est conclue avec une réception amicale au village de Moulinet.

La journée du jeudi 2 mai était consacrée aux rencontres avec les lecteurs.

La documentaliste Estelle Balleroy et le chef d'établissement Michel Combe nous ont reçus au CDI du lycée Calmette, où plusieurs classes d'élèves enthousiastes ont discuté avec l'auteur, le traducteur et l'éditeur, abordant tour à tour divers aspects de l’œuvre de Sofi Oksanen, l'histoire de l'Estonie et le projet de traduction en occitan niçois. Cette rencontre dans l'un de nos plus anciens établissements scolaires (1887), le fameux lycée de jeunes filles, était d'autant plus intéressante que c'est aussi le seul lycée de Nice, aujourd'hui, où le niçois ne soit pas enseigné !

  

  


Le succès de cette journée doit beaucoup à l'assistance passionnée de Gérald Roux, consul de Finlande à Nice (ci-dessus à gauche).

À l'auditorium de la bibliothèque Louis Nucéra, de nombreux lecteurs assidus étaient venus rencontrer l'auteur des Vaches de Staline et de Purge, impatients d'en savoir plus sur son nouveau roman.

       

Sofi a choisi de lire en finnois une scène d'amour tirée des Colombes. Joan-Pèire Baquié, président de l'IEO 06, en a lu ensuite la version niçoise éditée par ses soins :

  

Enfin, dans la soirée, c'est à la librairie Jean Jaurès qu'a été célébré le lancement du livre Quora despareissèron lu colombs. Libraire indépendant et infatigable qui anime avec fougue "la doyenne des librairies niçoises", Patrick Esclapez a orchestré cet échange cosmopolite autour de discussions et de lectures en finnois, occitan, français, anglais...

  


  
Glaudi Juniot, président de l'IEO-CREO PACA, a pris la parole en occitan pour accueillir les lecteurs et présenter le projet.


La Ville de Nice était représentée par Jacques Vidal, adjoint au maire en charge de la Littérature, de la Lutte contre l’illettrisme et des Bibliothèques.

Le prologue du roman a été dévoilé aux lecteurs, d'abord en finnois par Sofi, puis en niçois par Miquèl de Carabatta :

  

... et enfin, en avant-première, en version française, par Angélique Marçais, du Théâtre niçois de Francis Gag. Pendant ce temps, Sofi, stimulée par ce voyage dans les langues romanes, suivait attentivement sur la version niçoise :

  


Pour conclure, je ne peux que répéter les paroles de Sofi : "Bouòna letura ! Chau viva !"





Aquo d'Aqui : Quand Sofi Oksanen ajuda lei colombas a craïnar en niçard

                       


Nice-Matin, 11 mai 2013

     
Nice-Matin, 12 mai 2013

     
Nice-Matin Menton, 15 mai 2013


France 3, Vaquì, 2 juin 2013


La Lettre du Paillon, juin 2013

Et sur le site de l'IEO 06 :
Voir aussi le blog de la librairie Jean Jaurès.

=> commander en ligne Quora despareissèron lu colombs


Merci au FILI et à l'ADEFO d'avoir rendu possible le voyage de Sofi !

   

photos : S. Cagnoli, IEO 06, Rémi Tournier, Gérald Roux...
Écrit par SebK, le Samedi 4 Mai 2013, 00:41 dans la rubrique "Finlande".