Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
 Angleterre   Corée   Danube   Finlande   Finno-Ougrie   France   Komi   Nice   Saxe   Sibérie   breuvages et autres saveurs   hum...   statuaire urbaine 

p a r m a k o m a

Recherche



Actualité
08/2017 : "Are Finns ashamed of their independence? - A 21st century look upon Uuno Kailas’ patriotic poetry", dans le cadre du 14e Congrès des littératures finno-ougriennes, Tartu.
08/2017 : "Garibaldi und Nizza – ein Epos zwischen Frankreich und Italien", dans le cadre du 4e colloque de la Garibaldi Gesellschaft, Kirchberg, Sachsen.
06/2017 : représentations des Cornes d'Alexeï Popov à Châteauneuf-Villevieille.
04/2017 : représentations des Cornes d'Alexeï Popov (Nice, Théâtre de l'Impasse).
03/2017 : parution de Norma, de Sofi Oksanen, chez Stock.
01/2017 : parution de Ils ne savent pas ce qu'ils font, de Jussi Valtonen, chez Fayard.
12/2016 : "Une comédie komie – Adaptations et mises en scène niçoises d'un théâtre minoritaire de Russie", dans le cadre d'une journée d'étude à l'université Rennes 2.
08/2016 : parution du Récif, de Seita Vuorela-Parkkola, chez Actes Sud Junior.
08/2016 : expo sur le pays komi dans les livres étrangers, Bibliothèque nationale de la République de Komi, Syktyvkar.
06/2016 : réédition des Chants des forêts de Nikolai Abramov à la Bibliothèque nationale de la République de Carélie.
05/2016 : réédition du recueil Les Komis – Questions d'histoire et de culture aux Presses de l'Inalco.
01/2016 : présentation de Uuno Kailas de Heinola à Nice au Centre de Documentation Provençale (Bollène).
11/2015 : parution de Noir comme l'ébène, de Salla Simukka, chez Hachette et au Livre de Poche.
10/2015 : Uuno Kailas de Heinola à Nice – Cent ans de musique et de poésie entre Nice et la Finlande, concert-lecture à Helsinki.
10/2015 : Sofi Oksanen à Nice, rencontre avec Sofi Oksanen et Miquèu de Carabatta à Helsinki autour de Quora despareissèron lu colombs.
09/2015 : première de la pièce d'Alexeï Popov Les cornes par la compagnie La Chance du Débutant (au Théâtre National Komi, Syktyvkar).
09/2015 : parution de Baby Jane, de Sofi Oksanen, au Livre de Poche.
09-12/2015 : résidence de traduction à l'HCAS (Helsinki).
05/2015 : parution de Blanc comme la neige, de Salla Simukka, chez Hachette et au Livre de Poche.
03/2015 : parution du poème de Nina Obrezkova "Un jour tu rentreras chez toi", à Syktyvkar (brochure réunissant des traductions du même texte dans 14 langues différentes).

Tribune



Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Les Alpes maritimes, de Nice à Savone (8)
— l'ancien comté de Loano —
Jusqu'à 1736, le Comté de Loano était un fief de la famille Doria, directement subordonné au Saint-Empire.



Contrairement aux territoires voisins, Loano n'intégra pas la République de Gênes, mais entra en possession de la Maison de Savoie. Sur le littoral méditerranéen, les Savoie disposaient déjà du Comté de Nice (depuis 1388) et de la Principauté d'Oneille (depuis 1576). En outre, depuis 1720, les ducs de Savoie étaient également rois de Sardaigne.


Oneille et Loano, enclaves savoisiennes dans la République de Gênes (jusqu'à 1795).

     
En novembre 1795, la bataille de Loano est une victoire pour les Français. Le territoire est alors intégré au département français de "Montenotte". Libéré en 1814, il sera aussitôt restitué à la Maison de Savoie, qui récupérera par la même occasion toute la Ligurie.

      
La Tour de l'Horloge, ancienne porte de la ville. On remarque une vieille pierre qui porte l'aigle de Savoie. La fresque est plus récente : elle représente les armes des rois de Sardaigne après 1815 (incluant la croix génoise).

   
La vieille ville de Loano.
   

  
La Chiesa prepositurale di San Giovanni Battista a été bâtie au XVIIe s., à l'initiative des Doria. Gravement endommagée par le tremblement de terre de 1887, elle est recouverte d'une nouvelle coupole antisismique.

  
Loano est la ville natale de la mère de Garibaldi, ainsi que le rappelle la plaque apposée sur sa maison. Non loin de là, un bas relief rappelle aussi le passage du général à son retour d'Amérique en 1848.


Une autre porte de la ville est ornée des symboles de la Maison de Savoie adoptés par Charles-Albert en 1848.

      
Le palais des Doria (XVIe s., aujourd'hui Hôtel de Ville de Loano), avec sa Tour Pentagonale (1602) et les anciennes fortifications de la ville.

   
Le pont Saint-Sébastien, construit en 1691, s'est partiellement écroulé en 2013 (notamment la chapelle votive).

      
 Le Château de Loano, construit au XIIe s. comme forteresse, puis résidence des Doria jusqu'en 1736. Au centre et à droite, le couvent du Mont-Carmel et le palais d'été des Doria.

  
En 1872 fut inauguré à Loano un Ospizio Marino Piemontese. L'idée était de faire bénéficier les Piémontais du doux climat de Ligurie.

Au XXe siècle, le bâtiment fut étendu et renommé "Ospedale Marino Piemontese".
     
Depuis les années 1980, cet ancien hôpital est à l'abandon. Il semble en cours de réhabilitation (projets d'hôtel, Spa, lotissement immobilier, etc.).


Le Palazzo "Kursaal", en bord de mer.


Dans les années 1920, le gouvernement fasciste eut l'idée de créer en bord de mer une colonie de vacances destinée à accueillir les enfants de Turin, dans le même état d'esprit que l'hôpital qu'on vient de voir. Le complexe prit le nom de "Victor Emmanuel III & Hélène de Savoie" et fut inauguré en grande pompe en 1927.
  
Aujourd'hui, le bâtiment a été reconverti en établissement d'enseignement supérieur (Istituto di Istruzione Secondaria Superiore Giovanni Falcone).
  
Sur la façade principale, l'inscription "Colonia Vittorio Emanuele III ed Elena di Savoia" a été recouverte. Il reste le glorieux "AVGVSTA TAVRINORVM".

  
La première gare ferroviaire de Loano ouvrit en 1872. Le nouveau bâtiment ci-dessus date de 1936.


Loano vue du Monte Carmelo.

Écrit par SebK, le Jeudi 5 Mars 2015, 12:45 dans la rubrique "Nice".